Charente (16)

Déjà vus

Suivez-nous sur Facebook

Lettre d'informations

Autocollants 16 avec blason département Charente pour plaque immatriculation

Nouveau produit

Lot de 2 autocollants 16 avec blason du département de la Charente pour plaque d'immatriculation

Plus de détails

14 Produits

En stock, disponible

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 2 points de fidélité. Votre panier totalisera 2 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,40 €.


5,00 €

Livraison : 2 à 4 jours

Paiement sécurisé
Paiement sécurisé

Remise sur la quantité

QuantitéPrixVous économisez
2 4,50 € Jusqu'à 1,00 €
4 4,25 € Jusqu'à 3,00 €
10 5,00 € Jusqu'à 10,00 €
25 5,00 € Jusqu'à 37,50 €
50 5,00 € Jusqu'à 100,00 €
100 5,00 € Jusqu'à 250,00 €
250 5,00 € Jusqu'à 750,00 €
500 5,00 € Jusqu'à 1 750,00 €

En savoir plus

Lot de 2 autocollants ornés du numéro 16 et du blason historique du département de la Charente (Angoulême). Il est composé des armoiries des deux familles ayant régné sur l'Angoumois:

  • Les Valois-Angoulême: A l'origine, Charles V, roi de France, avait pour blason un semis de fleurs de lys, c'est à dire que l'écu était plein d'innombrables petites fleurs. Il modifia ses armes, en 1365, d'après l'opinion générale, pour honorer la Sainte Trinité, en trois fleurs de lys seulement. Ce sont ces armes dites de France moderne, par opposition aux précédentes qui sont dites de France ancienne, que Charles VI, son fils, adopta. Le frère de Charles VI, Louis d'Orléans, porta lui aussi ces fleurs de lys, mais pour différencier sa branche, brisa d'un lambel d'argent de trois pendants. Jean d'Orléans, comte d'Angoulême, qui forma la branche des Valois-Orléans, rajouta pour briser les armes initiales, un croissant sur chaque pendant du lambel. Ce blason a représenté l'Angoumois un certain temps, et désigne même quelquefois le département de la Charente. Il s'agit en fait des armes de la famille des Valois-Angoulême, dont François Ier, roi de France, né à Cognac en 1494, en était le représentant.
  • Les Taillefer: La partie basse du blason représente l'Angoumois à l'heure actuelle. Ce sont les armes de la première dynastie comtale qui régna sur l'Angoumois et dont l'assise était le château d'Angoulême. Il s'agit de la famille des Taillefer, dont le premier représentant, Vulgrin, ou Wulgrin, voire Bougrin (selon les auteurs), est dit parent de Charles Le Chauve, roi de France. Il fut envoyé dans cette province, en 868, pour s'opposer aux envahisseurs Normands. C'est son petit-fils Guillaume qui donnera le nom de Taillefer à la dynastie, car il aurait tué un chef normand d'un coup de sabre qui, malgré l'armure, le fendit de haut en bas! C'est en souvenir de cette glorieuse bataille que ces armes (et leur nom) ont été attribuées par la suite aux Taillefer. En effet, on peut parler d'allusion au nom (ce ne sont pas des armes parlantes), car il s'agit de taillés et de tranchés (et non un losangé), répétés plusieurs fois pour rappeler la violence du combat, le tout aux couleurs des Plantagenêts, pour légitimer leur filiation.
  • Préfecture: Angoulême 
  • Sous-préfectures: Cognac, Confolens
  • Région: Poitou-Charentes

Nos adhésifs s'adaptent parfaitement aux nouvelles plaques minéralogiques, sont stables dans le temps: résistent à l'eau, à la chaleur, aux UV...

Imprimés sur du vinyle pelliculé, prédécoupés, se collent comme un sticker sur l'identifiant territorial de votre plaque d'immatriculation, ils vous permettront de personnaliser facilement votre voiture en affichant vos racines.

Dimensions:

  • Pour plaque auto: 9,8 x 4,5 cm
  • Pour plaque moto: 6,3 x 2,9 cm

Blasonnement: Coupé, en 1 d'azur aux trois fleurs de lys d'or surmontées d'un lambel d'argent et en 2 losangé d'or et de gueules ; à la burelle ondée d'argent brochant sur la partition.

Accessoires

2 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...