Anciennes provinces

Déjà vus

Suivez-nous sur Facebook

Lettre d'informations

Nouveau Autocollant Ecu province d'Auvergne

Autocollant Ecu province d'Auvergne

Nouveau produit

Autocollant en forme d'écu de la province d'Auvergne. Vendu à l'unité

3 dimensions à renseigner dans la liste de droite →

Proposé en trois tailles (45x58mm - 70x90 mm - 100x130mm), idéal pour affirmer vos origines provinciales sur tout support rigide! Autres dimensions sur devis

Portable, ordinateur, vélo, voiture, moto, camion, camping-car, boîte aux lettres, réfrigérateur, outil, etc..

Plus de détails

14 Produits

En stock, disponible

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 3 points de fidélité. Votre panier totalisera 3 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,60 €.


3,00 €

Livraison : 2 à 4 jours

Paiement sécurisé
Paiement sécurisé

Remise sur la quantité

QuantitéPrixVous économisez
2 2,70 € Jusqu'à 0,60 €
4 2,55 € Jusqu'à 1,80 €
10 3,00 € Jusqu'à 6,00 €
25 3,00 € Jusqu'à 22,50 €
50 3,00 € Jusqu'à 60,00 €
100 3,00 € Jusqu'à 150,00 €
250 3,00 € Jusqu'à 450,00 €
500 3,00 € Jusqu'à 1 050,00 €

En savoir plus

Autocollant en forme d'écu orné du blason historique d'Auvergne.


Le 27 novembre 1095, au dixième jour du Concile de Clermont, lors d’un prêche public sur une place qui serait devenue l’actuelle place Delille, le pape Urbain II appela aux armes toute la Chrétienté pour reprendre Jérusalem aux Turcs Seldjoukides, et délivrer le tombeau du Christ. La Première Croisade est lancée.

A l’appel du Pape, Eustache III, comte de Boulogne (de 1088 à 1125) et frère de Godefroi de Bouillon, se croise en 1096.

Lors de la prise de Jérusalem en 1099, Eustache III portait le Gonfanon, bannière de l’armée chrétienne, que lui avait envoyée Urbain II. Ce gonfanon était la bannière de l'abbaye d'Aurillac. Le mot Gonfanon vient du Francique Gund et Fano qui signifient respectivement "Bataille" et "Pièce d'étoffe". On retrouve la racine Fano dans l'Allemand Fahne (Drapeau) et le Français Fanion ou Fanon.

En 1224, Guillaume X de Clermont (1195–1247), succédant à son père Guy II, devient comte d’Auvergne. Le blason des comtes d’Auvergne était alors "de gueules, à la bande d’or."

En 1225, Guillaume X de Clermont épouse Adélaïde de Brabant (1190 – 1265), héritière du comté de Boulogne.

Guillaume X ne fut jamais comte de Boulogne, car Adélaïde de Brabant ne devient comtesse de Boulogne qu’en 1262, soit quinze ans après la mort de celui-ci.

En 1265, à la mort de cette dernière, Robert V, aîné de leurs trois enfants, et comte d’Auvergne depuis 1247, devient également comte de Boulogne (1265 – 1277).

Son fils, Guillaume XI d’Auvergne, petit fils de Guillaume X, lui succéda dans les deux fiefs, de 1277 à 1280. C’est lui qui le premier adopta le blason représentant le gonfanon porté son ancêtre Eustache III en mémoire de ce haut fait, mais aussi parce que la Première Croisade avait été prêchée à Clermont.

Dès lors, les armes de l’Auvergne sont devenues jusqu'à nos jours : "d’or au gonfanon de gueules, bordé de sinople."

D'autres sources mentionnent Guillaume VI Comte d'Auvergne, ayant participé à la Première Croisade comme le Gonfalonnier de l'Armée Chréteienne, honneur dû au fait que le Concile de 1095 s'était tenu à Clermont. Dans les deux explications, il convient de noter que le Gonfanon d'Auvergne se rattache directement au concile de Clermont....

Le comté d'Auvergne englobait les départements du Puy-de-Dôme, du Cantal et une grande partie du département de la Haute-Loire.

Nos adhésifs s'adaptent parfaitement aux nouvelles plaques minéralogiques, sont stables dans le temps: repositionnables, ils résistent à l'eau, à la chaleur, aux UV...

Imprimés sur du vinyle pelliculé, prédécoupés, se collent sur tous les supports en dur intérieurs et extérieurs.

Dimensions: 45x58mm - 70x90 mm - 100x130mm / Autres dimensions sur devis.

Blasonnement: D'or au gonfanon de gueules frangé de sinople.

10 autres produits dans la même catégorie :