Anciennes Provinces

Déjà vus

Suivez-nous sur Facebook

Lettre d'informations

Autocollants Province de l'Orléanais pour plaque immatriculation numéro au choix

Nouveau produit

ATTENTION ! BIEN RENSEIGNER LES 3 CHAMPS A DROITE: FORMAT, TEXTE ET N° DE DEPARTEMENT

Lot de 2 autocollants avec le blason de l'Orléanais et numéro de département au choix pour plaque d'immatriculation.

Option texte en langue locale: Orléanois

Plus de détails

Sur commande

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 3 points de fidélité. Votre panier totalisera 3 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,60 €.


6,00 €

Livraison : 4 à 10 jours

Paiement sécurisé
Paiement sécurisé

Remise sur la quantité

QuantitéPrixVous économisez
2 5,40 € Jusqu'à 1,20 €
4 5,10 € Jusqu'à 3,60 €
10 6,00 € Jusqu'à 12,00 €
25 6,00 € Jusqu'à 45,00 €
50 6,00 € Jusqu'à 120,00 €
100 6,00 € Jusqu'à 300,00 €
250 6,00 € Jusqu'à 900,00 €
500 6,00 € Jusqu'à 2 100,00 €

En savoir plus

Lot de 2 autocollants ornés d'une reproduction fidèle des armoiries historiques de l'Orléanais:

La dénomination d'Orléanais, qui est à la fois celle d'un ancien pays de la France et d'une région naturelle, est devenue, aux derniers siècles, celle d'une province française beaucoup plus étendue que l'Orléanais proprement dit. L'ancien Orléanais (pagus Aurelianensis) occupait les deux rives de la Loire entre la Beauce (pays Chartrain et Etampois) au Nord, le Gâtinais à l'Est, le Berry au Sud, le Blésois et le Vendômois à l'Est.

Il était plus étendu que la région naturelle de l'Orléanais, puisqu'il comprenait la Sologne. Au point de vue ecclésiastique, il constituait le diocèse d'Orléans. Compris à la fin de l'époque carolingienne dans les domaines de la famille capétienne, il resta dans le domaine royal lors de l'avènement au trône de Hugues Capet, et son histoire est celle du domaine royal.

En 1344, Philippe de Valois en forma un apanage avec titre de duché pour Philippe, son cinquième fils, qui mourut en 1375 sans postérité légitime. Quelques années plus tard (1392), il fut concédé avec le même titre à Louis d'Orléans, frère de Charles VI, auquel succéda Charles d'Orléans (1407-1465). Son fils, Louis, qui lui succéda, arriva au trône de France en 1498 et réunit de nouveau le duché d'Orléans à la couronne.

Une troisième fois, en 1626, il fut donné au frère de Louis XIII, Gaston. Aussitôt après la mort de ce dernier (1660), Louis XIV rétablit le duché en faveur de son frère Philippe, auquel succéda, en 1701, son fils Philippe, qui devint régent de France sous Louis XV. Il laissa le duché d'Orléans à son fils; Louis (1723-1752), auquel succédèrent Louis-Philippe (1752-1785), puis son fils du même nom, Louis-Philippe-Joseph dit Égalité (1783-1793).

A la Restauration, le titre de duc d'Orléans fut rétabli pour le fils de Philippe Égalité, devenu roi en 1830 sous le nom de Louis-Philippe. Lui-même attribua le titre de duc d'Orléans à son fils aîné, Ferdinand, mort en 1842.

L'Orléanais correspond à la majeure partie du Loiret et du département de Loir-et-Cher, et s'étend aussi sur le Cher, l'Yonne, l'Eure-et-Loir, l'Essonne, la Seine-et-Marne, l'Indre-et-Loire, les Yvelines et la Sarthe.

Choisissez le numéro de département dans le menu déroulant ci-dessus.

Nos adhésifs s'adaptent parfaitement aux nouvelles plaques minéralogiques, sont stables dans le temps: résistent à l'eau, à la chaleur, aux UV...

Imprimés sur du vinyle pelliculé, prédécoupés, se collent comme un sticker sur l'identifiant territorial de votre plaque d'immatriculation, ils vous permettront de personnaliser facilement votre voiture en affichant vos racines.

Dimensions:

  • Pour plaque auto: 9,8 x 4,5 cm
  • Pour plaque moto: 6,3 x 2,9 cm

Blasonnement: D'azur aux trois fleurs de lys d'or surmontées d'un lambel d'argent.

Accessoires

30 autres produits dans la même catégorie :